Investir avec 30000 euros: créer une petite laverie automatique en libre service, est-ce rentable à court terme ?

Que faire avec 30000 euros ? La laverie en libre service est une véritable idée de business avec un petit investissement de départ (même si 30 000, c’est déjà pas mal). Dans cet article, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le lavomatic sans jamais avoir oser le demander :

  • Combien ça coûte ?
  • Combien ça rapporte ?
  • Comment ouvrir sa propre laverie ?
  • Vaut-il mieux démarrer en franchise ?

Vous avez 30 000 euros à dépenser ?


Investir avec peu d’argent, c’est possible, et il ne faut pas forcément de compétences particulières pour dégager une forte rentabilité (ou du moins des gains raisonnables). Alors, dans quoi investir avec 30000 euros ? Une laverie, et il fallait y penser !

Besoin d’autres idées ? À LIRE AUSSI :

Pourquoi investir dans une laverie ?

La laverie, en mode gestion automatique, ou en libre service, présente de nombreux avantages, que peu de commerces peuvent revendiquer :

  1. D’abord, pas besoin d’y être à plein temps. Il suffit d’y passer le matin pour ouvrir, de faire un peu de ménage, et le soir pour fermer et pour ramasser la caisse.
  2. Pas besoin  de personnel
  3. Un peu garder son emploi et gérer sa laverie à côté : le peu de temps passé dans les locaux du commerce permet de faire autre chose pendant la journée, et de développer une autre activité par exemple.
  4. Pour ceux qui ne veulent pas faire de crédit, et recevoir le paiement de la prestation proposée tout de suite, le lavomatic est idéal : pas de chèque, mais du liquide et un paiement par CB (si le terminal est installé).

Les investissements : combien ça va vous coûter ?


Le seul investissement d’une laverie est le matériel de base : machines à laver (8 et 16 kilos), sèches linges, distributeur de lessive et monnayeur. Pas besoin de renouveler constamment son stock, et de devoir s’adresser au quotidien à ses fournisseurs pour négocier les prix.

Exemple d’une facture complète pour le matériel d’une installation :

Quelles sont les autres dépenses ?

Si vous réalisez vous-même la partie « humaine » du travail, il n’y aura que les factures suivantes à payer :

  • La consommation électrique du local, très importante du fait des machines à laver,
  • Le loyer du local, plus ou moins important selon l’emplacement et la commune d’implantation.
  • Mais aussi la taxe professionnel, qui s’applique à tous les commerçants,
  • Et les factures de réparation. Celles-ci sont plus nombreuses qu’on le pense, mais tout dépendra de la fréquence d’utilisation. Il est possible de souscrire un contrat d’entretien auprès d’une compagnie spécialisée auprès des laveries automatiques.

Pour résumer :

Comment ouvrir sa propre laverie ?


Pas besoin de faire de grandes études, ni d’avoir une idée de génie : ouvrir une laverie automatique est ouvert à tous, à condition d’avoir un peu d’argent à investir pour lancer le projet.

On a l’habitude de dire que 30 000 euros suffisent, même s’il vaut mieux avoir 60 000 euros de côté pour être certain de pouvoir ouvrir son lavotamic en trouvant le meilleur local possible, celui qui va rapporter immédiatement, de part son emplacement, judicieux.

Pour savoir si votre projet est rentable : ce sont ceux qui sont déjà passés par là qui en parlent le mieux :

Source : Steeve CreationdeValeur

L’importance du local

Un bon emplacement a un coût, mais ce n’est pas un mauvais investissement que de devoir payer cher son fonds de commerce, si les perspectives économiques (rentabilité à court terme) sont bonnes.

Le meilleur local sera situé en centre ville, ou dans un quartier périphérique avec de nombreuses habitations. Attention à la concurrence, une petite étude de marché avant de se lancer ne sera pas du temps perdu.

Dans l’ordre, voici les formalités à accomplir :

  • Sélectionnez la ville, le quartier, à l’aide d’une étude de marché.
  • Déclarer l’entreprise auprès du centre des formalités dont elle dépend : obtention du code APE et du numéro d’immatriculation (obligatoires).
  • Publiez une annonce légale (la plupart des hebdomadaires le permettent, compter une centaine d’euros tout de même).

Combien vous allez gagner ?

L’argent étant le nerf de la guerre, combien pouvez-vous espérer gagner avec une laverie en libre service ? Tout va dépendre du nombre de machines et de la fréquentation, mais on peut dire que pour être viable, votre lavomatic devra au moins générer 5000 euros de CA, notamment pour réussir à vous payer une SMIC.

Comment développer votre chiffre d’affaire ? Pensez aux services ajoutés et aux nouveaux concepts


Pourquoi ne pas ajouter une autre activité à celle de la laverie, pour trouver des revenus supplémentaires ? Internet, avec quelques ordinateurs en libre service (mais dans ce cas, il faut être tout le temps sur place), un distributeur de boissons, une photocopieuse…

Les idées ne manquent pas pour gagner plus, et augmenter la rentabilité de sa petite entreprise, qui ne connaîtra pas la crise…

Un bar caché dans une laverie à Paris ?

Les nouveaux concepts fleurissent, à Paris comme ailleurs. Ainsi, des jeunes entrepreneurs ont eu la bonne idée d’ouvrir au dessus de leur lavomatic un bar à cocktails. Il s’agit d’une activité double, un peu comme dans une librairie-café.

On peut donc laver son linge, et en profiter pour déguster un excellent breuvage pendant que la machine tourne. En fait, la laverie est ici l’arbre qui cache la forêt, le bar représentant la majorité du chiffre d’affaire. Où trouver ce petit bijou : au 30 rue René Boulanger, 75010 Paris.

A savoir

Mais pour accéder au bar à cocktail, il faut faire partie des initiés, car celui-ci est bien caché, comme à l’époque des speakeasy à Chicago. Il y a un bouton qui est caché dans le lavomatic pour ouvrir la porte du sésame. On risque bientôt de s’y bousculer, si ce n’est déjà le cas !

Trouver une laverie clés en main : les sociétés auxquelles s’adresser


Le mieux est encore de le faire en franchise, car investir dans un lavomatic qui a déjà fait ses preuves ailleurs peut être un investissement rentable à court terme.

Ouvrir une lavomatic en passant par une franchise, c’est l’assurance de pouvoir commencer très vite à gagner de l’argent, puisque le concept a déjà été testé, et fonctionne ailleurs avec succès. Une solution idéale pour celui qui hésite à se lancer dans le monde de l’entreprise sans gardes fous.

Mais cette solution a un coût, puisque la franchise nécessite un investissent supplémentaire, et parfois un pourcentage du CA a reverser.

En savoir plus sur le monde de la franchise :

Source : observatoire de la franchise

Quelques laveries automatiques à contacter :

Wash’n dry

700 magasins en France. Le créateur est accompagné du plan de financement au lancement (en passant par le choix du lien d’implantation).

Une aide importante est aussi apportée pour la communication, étape indispensable pour un lancement réussi. Dans la série des franchises qui se développent à une vitesse supersonique, Wash’n Dry est une des plus dynamiques.

Son développement est en hausse dans toutes les régions françaises, qu’il s’agisse de l’Ile-de-France ou de Rhône-Alpes.

Les porteurs de projets lui font confiance, et les ouvertures se succèdent. Il faut dire que le réseau soutient les entrepreneurs dans tous les départements.

Lux Laverie

Pour ouvrir une laverie clés en mains. Rentabilité = un projet bien préparé. La maintenance des appareils fait partie du package.

Contact Lux Laverie : 523 route des béalières – 38360 Noyarey – 04 76 35 19 77.

Lav’Pro laverie

Le + : une aide au montage du dossier bancaire, pour celui qui recherche un prêt complémentaire afin de pouvoir se lancer. Une formation est aussi assurée.

Contact : 06 26 79 26 43.

Speed Queen

Voici une franchise qui fait des émules dans le monde entier, en proposant un concept de laverie libre-service accessible sans droit d’entrée, et avec un apport personnel réduit, à hauteur de 15000 euros.

Pour ceux qui n’auraient pas cette somme à disposition, il est toujours possible de bénéficier d’aides au financement, comme pour tous les créateurs d’entreprise, en plus du crédit bancaire.

Pour vous lancer, comptez une enveloppe de 100000 euros en fonction de l’emplacement et de la surface (40 m2), moitié moins si vous comptez démarrer « petit ».

Contact : Alliance Laundry France, 3 rue Paul Rieupeyroux, 69800 saint-Priest (ou formulaire sur le site)

Les inconvénients d’un lavomatic


Même si le propriétaire de la laverie n’est pas présent physiquement dans son local, il doit laisser son numéro de téléphone, pour pouvoir être prévenu rapidement en cas de problèmes dans la laverie : dégradation, accident, feu…

Enfin, une laverie qui fonctionne est une laverie propre, qui donne envie d’y laisser tourner son linge. Il faut donc y faire le ménage le plus souvent possible. Mais nettoyer une laverie est moins difficile que de faire la poussière dans une librairie…

Moralité : avec 30 000 euros à investir, on peut se lancer dans un projet d’entreprise rentable, mais qui demande de l’investissement personnel : la laverie en libre service.

Pour ceux qui possèdent un peu d’argent, et qui veulent l’investir en le faisant travailler, nous avons sélectionné quelques placements rentables, à condition de respecter certaines règles et de ne pas se lancer à la légère :