Où placer son argent en 2015 ?

La reprise n’est pas encore pour aujourd’hui. En 2015, il va donc falloir rester vigilant et ne pas se disperser dans des placements hasardeux. Toutefois, l’épargnant avisé, sans prendre trop de risques va avoir la possibilité de faire de belles plus-values, à condition de savoir où il met son argent, et dans quelles conditions il le fait. Les mois prochains vont donner la tendance dans tous les secteurs de la finance : l’immobilier, la bourse, l’épargne, l’assurance-vie, les matières premières, les métaux précieux, et l’entrepreneuriat. Ce sont les grandes tendances qu’il va falloir optimiser pour dans un premier temps conserver la valeur de son capital, avant de le faire fructifier.

Placer son argent dans l’immobilier


On en parle encore beaucoup cette année, qu’il s’agisse des SCPI, de l’investissement locatif, ou de la loi Pinel pour une défiscalisation de son investissement. Les prix, quant à eux, chutent en France et partout en Europe. Même les grandes villes comme Paris sont touchées, seule la région parisienne résiste, mais pour combien de temps ? Qu’il s’agisse d’investir pour ses vieux jours ou de louer pour rembourser son emprunt, les possibilités de bonnes affaires sont nombreuses, surtout que le taux des crédits est au plus bas, proche de son seuil historique. Reste qu’il faut réussir à convaincre son banquier, mais ça c’est une autre histoire. A lire, entre autres, pour se faire une idée du marché :

1. Les perspectives 2015    2. L’investissement locatif    3. Où acheter en France ?    4. Défiscaliser

 

Investir en bourse


Chaque année, on le dit : la bourse est à double tranchant, elle peut vous faire gagner beaucoup d’argent comme vous mettre sur la paille. Janvier a été très dur pour les petits porteurs : chute du rouble, le pétrole en baisse qui entraîne l’économie dans son sillage, sans parler de la Grèce qui ne sait pas à quelle sauce elle va être mangée. Les plus aventureux iront vers les biotechnologies, à qui on prédit un avenir en hausse, les frileux devraient quant à eux sortir du CAC pour aller vers l’épargne plus classique, histoire de ne pas laisser trop de plumes dans l’histoire. Pour les novices et les autres, quelques conseils pour démarrer du bon pied :

1.Investir sur le Nasdaq   2.Choisir entre un PEA et un compte titres   3.Trader efficacement

 

Épargner en toute sécurité


Même si les choses s’améliorent en matière de placement, beaucoup de petits épargnants préfèrent tenir que courir, et on ne peut pas forcément leurs donner tord. Les investissements sécurisés sont nombreux, et s’ils ne rapportent pas beaucoup, on est certain de récupérer au moins son capital. Pour en savoir plus sur les comptes dont l’épargne est sécurisée, lire nos articles spécifiques. Les livrets réglementés tiennent encore la corde, tout comme l’assurance-vie, même s’ils ne rapportent plus beaucoup. Quand aux super livrets bancaires, ils se font pour l’instant discrets, mais on entendra sûrement de nouveaux parler d’eux dans quelques mois.

1.L’avenir des livrets réglementés   2.Lequel choisir   3.Ce que proposent les banques en ligne

 

Investir autrement


Il y a d’autres façons de faire travailler ses économies, sans doute moins classiques. Certaines sont très risquées, et donc à prendre avec des pincettes, d’autres non. On peut par exemple choisir de créer son entreprise, en se lançant dans la franchise ou en ouvrant une laverie automatique. Les entrepreneurs semblent de nouveau être considérés par le gouvernement à leur juste valeur, et le marché de l’emploi étant ce qu’il est, beaucoup vont sans doute sauter le pas en 2015.

1.Des idées de franchise   2.Acheter une laverie

On peut aussi se lancer dans l’originalité et la pure spéculation en pariant sur l’art et sur la monnaie virtuelle bien que pour l’un comme pour l’autre, il semble que vous arriviez après la bataille et que les hackers rendent les transactions de plus en plus difficiles.

1.Acheter de l’art   2.Cela vaut-il toujours le coup d’acheter des bitcoins

Enfin, quand on a une certaine somme de côté, on peut aussi choisir d’en faire profiter les autres, et d’investir dans l’économie local. C’est par exemple le principe du financement participatif plus connu sous le nom de crowdfunding.

 

Acheter de l’or et des matières premières


Si les métaux précieux représentent aux yeux des épargnants des valeurs refuges, il ne faut pas oublier qu’ils peuvent faire gagner de l’argent mais aussi occasionnés de lourdes pertes. Investir dans l’or  ou dans les matières premières et précieuses en 2015 est un pari. Notre conseil : seulement une petite partie de ses économies doit être consacrée à ce type d’investissement.

1.L’or  2. L’aluminium   3.Les diamants