Les meilleures villes de France: investissement immobilier, cadre de vie, études, chômeurs, petit budget…

Envie de vivre ailleurs ? On a tous connu ça un jour ou l’autre. Déménager, oui, mais où ? Vivre en Bretagne et vivre en Corse, ce n’est pas la même chose, surtout quand il s’agit de trouver un emploi dans un autre département ou une autre région que la sienne.

Heureusement, tout le monde n’a pas besoin de travailler et certains ne recherchent rien d’autre qu’un bon investissement locatif. Pour trouver un logement dans une autre ville, retrouvez à suivre notre classement, que vous soyez jeunes diplômés ou que vous vouliez déménager à la campagne.

Les meilleures villes de France pour investir


Le taux de rentabilité d’un bien immobilier va dépendre de la ville où vous allez investir votre argent. Pour trouver la ville avec le meilleur rendement locatif, il faut prendre en compte de nombreux paramètres : être dans une région dynamique avec de nombreuses entreprises qui recrutent, dans un département avec beaucoup d’étudiants…

Tout ça pour dire que toutes les agglomérations ne se valent pas quand il s’agit d’y placer ses sous. Mais à l’heure où les prix baissent, il y a de bonnes affaires à faire. 

Investir dans l’immobilier suppose donc d’avoir le nez fin au moment de faire son choix, surtout si on prend un crédit pour acheter (ce qui est recommandé vu les taux d’intérêts des banques qui sont très bas en ce moment).

La baisse des prix de l’immobilier : une réalité ?

On se rappelle tous du dispositif Scellier, qui a permis à ceux qui s’en sont servi de faire de bonnes affaires immobilières. Sa remplaçante, le loi PINEL, n’a pas eu les mêmes effets sur les investisseurs car trop contraignante et avec un rendement moins bon (même si elle permet à un locataire de louer un appartement avec un petit salaire). Là où un propriétaire pouvait tabler sur un rendement de 4% par le passé, il ne peut maintenant plus escompter autant.

Résultat : les prix baissent partout en France, même à Paris. Mais c’est une petite baisse, surtout dans les centres des grandes villes. Nos conseils pour acheter à Paris.

Investir au bon emplacement


Acheter un appartement dans une commune du Nord de la France ne sera pas la même chose que louer un studio dans la meilleure ville de France pour étudier. Le meilleur investissement immobilier sera celui qui privilégiera l’emplacement avant tout : le chemin de la rentabilité pour un investisseur passera forcément par là (surtout si on veut dépasser les rendements de l’assurance vie).

En effet, un logement, même neuf, s’il est excentré, est difficilement louable, il faut donc se méfier des promesses des promoteurs qui indiquent des rendements n’ayant rien de réel.

Si voue ne deviez retenir qu’une règle avant d’acheter : il faut choisir les meilleures villes étudiantes ou les régions les plus attractives de France pour les demandeurs d’emploi. Le palmarès prend forcement en compte ces deux critères là (ce n’est pas toujours dans les villes du Sud les plus ensoleillées qu’on fait les meilleures affaires).

Le classement des villes les plus rentables


Quand on achète un appartement pour le louer, il faut aussi prendre en compte la stagnation des loyers, surtout en périphérie. Une mauvaise affaire immobilière peut donc se révéler catastrophique. Il faut donc bien acheter, et à prix raisonnable. Ainsi, si on trouvera facilement un locataire à Paris, cela ne veut pas dire que le rendement sera bon, les prix étant trop élevés par rapport à la valeur locative des logements.

La région parisienne

Difficile d’aller contre, tant les prix semblent ne jamais s’arrêter. Paris et sa banlieue proche sont des « money maker », mais difficile de trouver maintenant un bien immobilier à acheter à un prix abordable.

En effet, des villes comme Saint-Mandé, Vincennes ou Montreuil ont vu leur prix au mètre carré explosé en quelques années, et à moins de réussir à louer son logement à un prix très élevé, dur de s’y retrouver pour un investir qui veut récolter au moins 4% de rendement par an. Même chose pour des villes comme Villejuif ou Ivry. Les prix sont encore abordables en grande banlieue, mais louer reste plus difficile.

Les grandes villes de province

Les grandes villes de province restent moins chères que Paris et la région parisienne, et des villes comme Nantes ou Bordeaux sont dynamiques, de nombreux programmes neufs étant disponibles à l’achat.

Le cas de Lyon est encore plus intéressant : c’est une ville avec beaucoup d’étudiants, il y a du travail et de bonnes  infrastructures. Le seul souci avec les étudiants, c’est qu’ils ne restent pas dans les appartements, il faut donc s’attendre à ce qu’il y ait beaucoup de va et vient. La solution : confier la gestion à une agence immobilière.

Le revers de la médaille, c’est que les prix explosent, sans pour cela atteindre ceux du marché parisien. Difficile donc d’espérer trouver à Lyon un bon rendement s’il s’agit d’acheter pour louer. Rien en dessous de 100 000 euros pour 20 m2. L’affaire risque toutefois de se révéler en être une bonne à la revente, dans quelques années. Le petit plus pour pouvoir louer son logement plus facilement : avoir un balcon ou une terrasse.

Comment augmenter le rendement


Bonnes affaires

Les bonnes affaires ne se feront pas dans le neuf, mais dans l’ancien. Le TGV qui arrive dans l’ouest de la France va sûrement amener avec lui de nouveaux habitants à la recherche d’une solution pour se loger. Là encore, le laïus est le même : achetez des petites surfaces dans l’hyper centre de la ville (exemple à Bordeaux, mais aussi à Toulouse).

A contrario, l’avantage des grandes surfaces est dans le peu de vacances par rapport aux studios dont le turn over est important. Restez à l’intérieur de la ville, les étudiants étant rarement véhiculés.

Lille et Marseille

Voici deux grosses agglomérations qui connaissent un véritable boom immobilier depuis quelques années, là ou personne ne les attendaient vraiment au début des années 2000.

Marseille a un très bon ration prix d’achat / loyer et permet même d’espérer pouvoir obtenir un rendement de 6% sur une année, à condition de ne pas se tromper de quartier, les prix pouvant énormément fluctuer d’une rue à une autre. Même chose pour Lille, où avec un bon emplacement, il est possible de faire une bonne affaire immobilière.

Les villes où trouver le meilleur rendement avec la loi PINEL

Quand on achète un appartement pour le mettre en location, ce n’est pas pour rendre service à la communauté : c’est pour gagner de l’argent. Le raisonnement d’un propriétaire est le suivant : acheter le moins cher possible pour louer le plus cher possible. Difficile de leur jeter la pierre. Afin de contenter les appétits les plus voraces, voici la liste des villes où il est possible d’espérer re meilleur rendement locatif.

Pour ceux qui ont achetés avec la loi PINEL : Choisy-le-Roi et Meaux. Toutefois, comme rien n’est magique en ce monde, sachez que vous n’aurez pas toutes les cartes en main pour choisir votre locataire, des conditions de revenus entrant en ligne de compte.

Les meilleures villes de France pour trouver du travail


Parce que tout le monde n’a pas les moyens de devenir propriétaire, la recherche d’un emploi peut aussi favoriser le changement de ville. Les demandeurs d’emplois, après de longues périodes de chômage (ou pas d’ailleurs) peuvent faire le choix d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, et choisir de s’installer dans une ville dynamique, où les possibilités de trouver du travail sont plus nombreuses.

meilleures villes

Analysons de plus près les métropoles françaises qui offrent les meilleures opportunités pour ceux qui n’ont pas de boulot.

  1. Lyon : la ville développe ses infrastructures, notamment celles liées aux transports, et attire de plus en plus de jeunes chefs d’entreprise désireux de trouver un meilleur cadre de vie que Paris. D’ailleurs, les cadres parisiens n’hésitent plus à y postuler et à y déménager dès qu’une bonne occasion de travail s’y présente.
  2. Montpellier : beaucoup d’étudiants rendent cette ville dynamique est agréable à vivre, avec un bassin d’emploi qui ne se détériore pas. Même chose pour Toulouse : la ville rose connaît un développement économique retentissant.
  3. Nantes : son atout principal est d’être au carrefour de 2 régions et d’avoir un climat favorable. Il y fait bon vivre, et cela se ressent au quotidien. Un peu plus bretonne, mais tout aussi agréable à vivre, Rennes tire son épingle du jeu également.
  4. Lille : seule ville du Nord de la France à avoir véritablement le vent en poupe, et les élus y sont véritablement pour quelque chose (pour une fois). Beaucoup de diplômés et de cadres sups s’y épanouissent dans des entreprises performantes. La ville a su donner d’elle même une nouvelle image, jeune et moderne.

Toutes ses villes connaissent chaque année un accroissement de leur population et sont en bonne santé économique. Elles sont attractives pour les demandeurs d’emplois qui ont plus de chances qu’ailleurs de pouvoir y trouver un emploi. Leur point commun : être de grandes agglomérations avec plus de 400 000 habitants.

Les villes à éviter quand on est demandeur d’emploi

Etre chômeur n’est pas facile tous les jours, et un nouveau scandale vient encore le démontrer : certaines villes restreignent l’accès à la cantine pour les enfants de chômeurs. Il leur faudra donc arrêter de chercher du travail entre midi et deux.

Mais rappelons le une fois de plus ici : réserver la cantine aux enfants dont les parents travaillent est discriminatoire, n’hésitez pas à saisir le tribunal administratif de votre commune si vous êtes victime de cet abus. Le manque de place ne doit pas tout excuser.

Notre conseil : avant de déménager et de choisir définitivement une nouvelle école pour vos enfants, faites vous transmettre le règlement de la cantine.

Quelle est la ville avec le meilleur cadre de vie


Celle là, nous la cherchons tous un jour ou l’autre : elle doit combiner la sécurité, des logements accessibles en terme de prix, des transports publics, des hôpitaux performants, une qualité de l’air optimum, des installations culturelles haut de gamme, du travail pour tous avec des salaires convenables, des choses à faire pour les enfants et les adolescents…

Nous ne savons pas si la ville idéale existe, mais certaines communes s’en tirent mieux que d’autres quand il s’agit de refaire sa vie et de quitter la région parisienne, en particulier pour offrir un meilleur cadre de vie à ses enfants.

bon cadre de vie

  • Pour acheter à petit prix : Limoges. On peut y trouver une maison confortable et en bon état pour 150000 euros. Qui dit mieux ? (Sûrement pas Paris, avec ces chambres de bonnes au dessus de ce prix là).
  • Pour se sentir en sécurité : le Morbihan en général et Vannes en particulier.
  • Pour être bien soigné : Montpellier.
  • Pour trouver un bon boulot : Lyon, Nantes, Toulouse.
  • Pour ses activités culturelles : Lille, Marseille, Lyon et Bordeaux.
  • Pour ses écoles et la qualité de ses universités : Grenoble, Lyon, Paris, Bordeaux, Lille, Rennes et Montpellier.
  • Pour vivre avec des enfants : Nantes.
  • Pour vivre avec des ados : Toulouse.
  • Pour prendre sa retraite : Angers.
  • Pour trouver du soleil et de la chaleur : les villes de Corse (Bastia et Ajaccio), celles d’Alsace (contrairement aux idées reçues, il fait souvent très chaud à Strasbourg).

Pour dépenser moins

Saint Etienne. Les loyers y sont parmi les moins chers de France (si on ne prend en compte que les grandes agglomérations). Mais de vous à moi, Saint-Etienne n’a hélas pas grand chose d’autre à offrir, la ville subissant la crise de l’industrie de plein fouet. Et pour les propriétaires, difficile de trouver un locataire. Autres villes permettant de se loger pour pas cher : Pau, Clermont-Ferrand, Brest et Angoulême.

Malheureusement, si toutes ces villes ont des appartements avec des petits loyers c’est pour une bonne raison : il est devenu difficile d’y trouver du travail.

Acheter à l’étranger

Nos meilleurs articles :

En définitive, on se rend vite compte qu’il n’y a pas que Paris dans la vie, et que bien des villes françaises ont des choses à offrir à ceux qui veulent les découvrir et s’y installer pour y vivre et bénéficier d’un meilleur cadre de vie.