Investir dans une mine d’or, d’argent ou de diamants: quelles opportunités et quels risques?

Et si au lieu d’acheter des lingots et des pièces d’or, vous alliez investir directement à la source : dans une mine cotée en bourse. Le cours de l’argent métal et des autres métaux précieux grimpe après avoir pas mal chuté ces dernières années, ce qui donne des idées d’investissements pour en profiter. Mais qu’elles sont les meilleures actions de sociétés aurifères, dont beaucoup ne sont pas évaluées à leur juste valeur, that is the question !

L’investissement dans des mines d’or


Le cours des actions minières n’est pas au plus haut, mais la conjoncture l’explique très bien : la bourse se porte à merveille, les indices battent record sur record, donc pour le moment on délaisse un peu les valeurs refuges. Sauf que crise aidant, Grèce, Ukraine, sont autant d’éléments qui pourraient les faire repartir à la hausse, et en flèche car en cas de risque de krach elles seraient les seules à résister.

Le passé nous a déjà montré qu’un retournement de tendance est dans l’ordre des choses. Mais pour le moment, de nombreuses mines sont sur la corde raide, avec des coups d’exploitations élevés par rapport au prix de vente de l’once. Celles qui vont perdurer sont donc celles qui seront le plus solide financièrement, qui sauront réduire les coûts, optimiser la production et n’extraire que de la très haute qualité.

Les réserves importantes d’or (qui s’amenuisent) se trouvent en Afrique, et principalement en Afrique du Sud, et les chinois, friants d’or ne s’y trompent pas, puisqu’ils sont parti prenante dans de nombreux projets en rapport avec l’extraction du métal précieux.

Les risques d’investir dans des mines d’or

On peut acquérir des lingots d’or, collectionner les napoléons, avoir des bijoux au coffre : c’est une façon de posséder de l’or. Une autre alternative consiste à placer son argent à la source, dans les mines. Investir de cette façon là peut vous faire gagner beaucoup plus, mis en contrepartie, vous prenez des risques beaucoup plus élevés.

Car ces compagnies ne sont pas protégées de la faillite : conditions d’extractions, réserves qui s’amenuisent, problème de main d’oeuvre, maladies, intempéries, fiscalité, changement de gouvernement, respect de l’environnement sont autant d’écueils à surmonter. La production n’est donc pas à l’abri de chuter et la rentabilité peut s’effondrer.

Notre conseil : les sociétés aurifères sont un pari, où on peut gagner ou perdre. Si vous êtes tentez, placez y qu’une petite partie de votre épargne, afin de répartir les risques car certaines mines vont devoir fermer dans un avenir proche, ou du moins suspendre leur production.

Des africains tels que Didier Drogba investissent

On peut être un bon joueur de foot et être prudent sur son avenir. Didier Drogba, proche de la retraite l’a bien compris. Il a ainsi acheté des parts dans une mine d’or de Côte d’Ivoire : la société des mines d’Ity.

Car le pays a récemment modifier son code minier, eu autorisant les privatisations partielles, permettant ainsi aux étrangers et aux locaux fortunés d’y investir et donc de participer au développement : tout le monde est gagnant, état et actionnaires.

Investir dans une mine d’argent


L’argent est un peu plus problématique que l’or, car les réserves seront épuisés dans quelques années (comme c’est le cas pour d’autres ressources naturelles). On parle de 15 ans, un peu plus ou un peu moins. Difficile de prédire la date exact, mais ça finira par arriver. La conséquence direct de cette rareté, c’est que le cours de l’argent s’envole.

Peut-il encore aller plus haut ? Cela paraît quand même difficile vu les pics atteints. Mais la demande augmente encore et toujours, et ce sont les chinois qui mènent la danse. Les pays émergeants sont de gros consommateurs puisque l’argent est utilisé principalement dans l’industrie de pointe.

Investir dans une mine de diamants


Les diamants sont éternels disait la chanson, mais est-ce un bon investissement ? Car la encore, la demande (Chine et Inde) sera bientôt supérieure à l’offre, car on ne découvre plus de nouvelles mines, et celles existantes sont usées jusqu’à la corde. Les prix vont donc continuer à monter, surtout pour les diamants de couleur et investir dans ces pierres précieuses peut donc rapporter gros.

mine de diamants

Les mines qui ont le vent en poupe sont celles de Petra Diamonds et de Gem Diamonds (analyse Citigroup). Elles se développent et comptent augmenter leur production. Le potentiel de hausse est donc là.

Les risques

Là encore, ils tiennent dans les entreprises plus que dans le produit en lui même, dont la valeur est assez stable. Acheter des actions, c’est s’exposer à la spéculation, aux hausses comme aux baisses. Il n’y a donc aucune assurance quant à la bonne réussite de votre investissement.

Or, argent, diamants, ils font rêver les chercheurs de trésors depuis que le monde est monde. Mais s’approcher du graal n’est pas sans risque. Attention de ne pas vous brûler les ailes, surtout si vous êtes un boursicoteur du dimanche.