Investir à Miami en 2017: c’est le moment d’acheter et c’est moins cher qu’à Marseille !

Danser le mia à Miami pour moins cher que sur la Cannebière, qui l’eut cru ? Investir en Floride est redevenu très attractif au regard des prix pratiqués. Il faut dire que les saisies bancaires ont été tellement nombreuses dans le secteur qu’acquérir une villa à Key West ou à Orlando est tout à fait dans les cordes de celui qui a les moyens de se payer un appartement dans le sud de le France.

Si vous rêvez d’acheter à Miami Beach pour profiter des vacances ou de la retraite, il y a quand même des pièges à éviter car les risques d’une acquisition immobilière à l’étranger sont bien réels.

Où acheter en Floride ?


Key West, Key Biscayne ou les Everglades ? Les meilleurs quartiers de Miami ne sont pas forcément ceux où on peut trouver un studio pas cher. Des appartements saisis et des maisons, il y en a à la pelle, soyez donc très sélectif. Ce qui est certain, c’est que les prix sont vraiment attractifs, surtout si on les compare à ceux des grandes villes françaises, Paris étant hors compétition.

Mais pour faire de bonnes affaires, le temps presse, les prix ayant remonté de 10% l’année dernière en Floride, il faut dire qu’ils étaient tombé vraiment très bas suite à la crise des subprimes. Il y a donc encore là-bas de belles opportunités à saisir, que l’on recherche un petit appartement au bord de la mer ou une villa haut de gamme.

L’état attire beaucoup de français, qui viennent profiter du climat clément. Cette reprise s’accompagne de nombreux programmes neufs, qui poussent comme aux plus beaux jours.

Profiter des saisies

Il est possible d’acheter dans le canal normal, entre propriétaires ou bien de se placer sur des biens qui ont été saisis avec expulsion. Souvent, attendez vous à de gros travaux si vous penchez pour la deuxième solution.

De plus, il est quasi impossible de négocier les prix dans ce cas là, ce n’est pas le genre de la banque, et puis il y aura du monde au portillon, la plupart venant acheter pour relouer derrière, avec un rendement estimé à 7%, soit encore plus que les bureaux et les commerces en France.

Pourquoi investir à Miami ?


Pour résumer, la ville offre des prix attractifs (voir plus haut), même s’il vous faudra avoir du cash pour acheter, un européen ayant peu de chances de se voir offrir un prêt bancaire par une banque américaine.

Une fois l’achat réalisé, les perspectives de plus-value sont bonnes, tout allant toujours très vite dans un sens ou dans l’autre aux USA. Reste que la presque parité entre l’euro et le dollar pose question, mais comme la monnaie européenne n’est pas prête de remonter…

Miami est une cité cosmopolite, où tout le monde se sent bien. Son aéroport est international, et beaucoup de gens cherchent quelque chose à louer sur place, qu’il s’agisse de passer des vacances ou de venir y travailler. La démographie en Floride est galopante, venant principalement de l’immigration.

Les dangers, risques et pièges à éviter


acheter en FlorideMieux vaut prévenir que guérir dans ce monde où tout n’est pas rose. Comme toujours, quand les affaires à faire sont belles, il y a toujours un paquet d’escrocs qui tournent autour et qui profitent des investisseurs crédules.

C’est pourquoi nous vous recommandons si vous ne parlez pas bien anglais de passer par une agence immobilière française (elles sont quelques une sur place) et par des notaires et avocats francophones.

Méfiez vous aussi des ravages latents de la crise. Beaucoup d’immeubles restent peu occupés, vous allez donc vous retrouver à payer des charges conséquentes. Même chose si vous achetez sur plan : la faillite du constructeur est toujours possible avant la livraison. Ne faite rien à distance et rendez vous sur place pour les différentes étapes de l’achat.

La fiscalité

Il y a beaucoup de charges dans les immeubles, du fait des services qui y sont associés. Dans les endroits où il y a beaucoup de touristes, vous ne pourrez pas louer à la semaine, un bail de 3 mois minimum étant obligatoire. Côté taxe, la foncière vous coûtera 2% de la valeur du bien chaque année et l’impôt sur les plus-values peut être important et allé jusqu’à 25%.

L’avantage réside néanmoins dans la défiscalisation possible, puisqu’il y a une convention de non double imposition entre la France et les USA. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas d’impôts sur le revenu en Floride.

Investir à Miami, c’est le rêve américain, c’est vrai. Attention toutefois à ne pas vous bruler les ailes, même si la Floride est loin de la cité des anges.