Investir dans l’immobilier au Portugal en 2017: faut-il acheter ou attendre ?

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, et la crise immobilière a du bon. Le prix de l’immobilier au Portugal permet un investissement rentable, qu’il s’agisse d’une maison en bord de mer ou d’un appartement à Porto ou Lisbonne. Investir au Portugal va permettre de bonnes affaires, et notamment l’obtention d’un visa de résidence, avec une fiscalité allégée. Nombreux sont les non-résidents de l’espace Schengen qui cherchent à investir en Algavre, afin de s’établir dans un pays stable et sûr dont la crise économique commence à être maîtrisée.

Faut-il investir au Portugal ?


Une certaine stabilité malgré la crise économique

La péninsule ibérique est cette année encore en récession, mais contre toute attente cette situation de crise économique amène de bonnes affaires au Portugal. Tout d’abord, le Fonds Monétaire International (FMI) a accordé son aide au pays qui restera donc dans l’union européenne. La récession diminue d’année en année, et notamment grâce aux efforts drastiques du gouvernement pour réduire ses coûts.

De bonnes affaires au Portugal en perspective


Tout comme en Espagne, au Portugal aussi on a trop construit et l’on ne trouve plus d’acheteurs. Résultat, les banques ont dû saisir appartements, studios et villas, ce qui provoque une crise immobilière. C’est précisément là-où l’investisseur dispose d’une carte à jouer.

Effectivement depuis les accords de Bâle, les banques doivent disposer d’au moins 9 % de fonds propres. Pour ce faire, elles vont devoir vendre leurs actifs immobiliers. Cela signifie plusieurs maisons à vendre, et la possibilité de s’acheter une jolie maison en bord de mer. Car pour se débarrasser de cet actif immobilier, les banques vont devoir faire des remises. De bonnes affaires en perspective.

Des réformes économiques qui vont porter leurs fruits

Certes il n’est jamais agréable pour des habitants de devoir subir un tour de vis budgétaire. Cependant, le gouvernement portugais s’est soumis aux demandes de la commission européenne, et a drastiquement réduit ses coûts.

Augmentation du temps de travail, baisse du salaire des fonctionnaires, libéralisation de l’économie et des loyers sont autant de mesures qui vont finir par porter leurs fruits. Le Portugal est sur la bonne voie pour se sortir de sa crise économique et immobilière.

Pourquoi acheter au Portugal ?


Effectuer un investissement locatif au Portugal

La nécessité pour les banques de se libérer de leurs actifs va forcément déboucher sur des prix de l’immobilier défiant toute concurrence. Investir au Portugal aura un parfum de stratégie patrimoniale locative.

Au contraire de l’Espagne, le Portugal a su gérer le développement de son parc immobilier. Non-seulement on est loin de la sur-construction de ses voisins, mais surtout les côtes portugaises ne ressemblent pas au centre des affaires de la défense. Ce ne sont que des maisons en bord de mer, ou des villas agréablement intégrées dans le décor.

Mais surtout, la fiscalité portugaise permet d’effectuer un investissement rentable, avec un retour locatif proche de 7 %.

Le taux de criminalité le plus bas d’Europe

Les Portugais sont des gens sympathiques et engageant. Beaucoup de ceux qui en Europe vivent entourés d’une communauté portugaise, connaissent leur réputation de travailleurs. Cette mentalité pacifique et dévouée explique très certainement que le Portugal possède le taux de criminalité le plus bas d’Europe.

Nous sommes donc en présence d’un pays dont la situation économique est en phase d’être maîtrisée, et dont les restrictions budgétaires ont provoqué des manifestations dans le calme. Beaucoup de celles et ceux qui lisent ces lignes souhaiteraient qu’il en fut de même dans leur pays d’origine.

Prendre sa retraite au Portugal


Qu’est-ce qui vous empêcherait de prendre votre retraite dans une maison au bord de mer, ou dans une villa au soleil ? Réponse : le prix. Car l’immobilier sur la Côte d’Azur française est inaccessible à la plupart des retraités.

Ce n’était pas le cas au Portugal il y a quelques années, et c’est encore moins le cas maintenant que les prix de l’immobilier ont baissé. Pourquoi acheter au Portugal ? Parce que vous pourriez effectuer un investissement locatif maintenant, pour ensuite cesser de louer une fois l’âge de la retraite arrivé.

Quelle est la meilleure région pour acheter un bien immobilier ?


aller au portugal

Investir en Algavre

Algavre est la région la plus au sud du Portugal. L’aéroport international de Faro est desservi depuis de grandes destinations européennes, ce qui en fait l’une des régions les plus populaires auprès des touristes. On recense environ 10 millions de visiteurs par an, rien que pour la révision Algavre. Il est donc logique que cette région soit la troisième plus riche du Portugal, après Lisbonne et Madeira.

Il y fait beau toute l’année. On enregistre une température moyenne de 25° en hiver, alors qu’en été il arrive que le thermomètre monte à 40°.

L’Algavre et l’une des meilleures régions pour acheter un bien immobilier, avec Porto et Lisbonne. L’investissement locatif peut se faire en visant une clientèle touristique ou locale.

Investir à Porto et Lisbonne

Il est difficile d’avancer avec certitude dans quelle ville investir, entre Porto et Lisbonne. Les deux capitales économiques du Portugal présentent de fortes opportunités de location. Certes les prix de l’immobilier ont chuté, mais les banques sont réticentes à accorder des crédits.

Ajoutez à cela la baisse des salaires dans la fonction publique, malheureusement la plupart des Portugais n’a pas en ce moment la possibilité de souscrire un emprunt pour acheter son logement.

Ils doivent donc se tourner vers la location, ce qui rend l’investissement locatif au Portugal un investissement rentable. Mais surtout, il n’est pas nécessaire de casser sa tirelire. À titre indicatif, un appartement neuf deux pièces dans la banlieue de Lisbonne s’échange aux alentours de 100 000 €.

S’adjoindre les services d’une agence immobilière


Pour trouver le meilleur investissement rentable, il est toujours préférable de s’adresser à une agence immobilière. S’il y a de bonnes affaires au Portugal, il n’est pas évident de savoir dans quelle ville investir. La meilleure région pour acheter un bien immobilier dépend de ce que vous voulez en faire. Investissement locatif, résidence secondaire avec retraite en arrière-pensée ?

Le choix entre une maison en bord de mer, une villa ou un appartement se fera, certes en fonction de vos attentes, mais également en fonction des prix de l’immobilier.

appartement au portugal

Par exemple, il est tout à fait possible d’effectuer un investissement rentable en achetant un studio, aux environs de Porto et Lisbonne. À moins d’investir en Algavre, toujours dans un studio mais dans un but de location touristique.
Une bonne agence immobilière prendra le temps d’écouter votre projet et d’étudier votre budget.

Investissement locatif au Portugal, quelle fiscalité ?


La fiscalité des résidents non-habituels

Le Portugal propose un régime « résident non-habituel », avec un taux d’imposition de 20 % sur les revenus perçus au Portugal. Les revenus perçus à l’étranger ne sont pas imposés. Cela signifie que les revenus générés par un investissement locatif au Portugal ne seront imposés qu’à 20 %.

Si beaucoup de Portugais préfèrent travailler en France ou au Luxembourg, à la lecture de ces quelques lignes vous aurez sans doute envie de vous installer dans la péninsule Ibérique. Car le résident fiscal non-habituel a parfaitement le droit d’exercer une activité rémunérée sur le territoire. Attention toutefois, il doit s’agir d’une activité à haute valeur ajoutée.

Les activités à haute valeur ajoutée au Portugal


Professions médicales diverses (dentistes, généralistes, spécialistes…), architectes, professeurs universitaire, diplômés d’informatique ou de sciences, vous êtes considérés comme exerçant une activité à haute valeur ajoutée. N’oublions pas non-plus les artistes et les architectes.

Vous ne faites pas partie de ceux-là mais êtes chef d’entreprise ou cadre ? Vous êtes considéré comme exerçant une activité à haute valeur ajoutée, et pouvez de fait pratiquer sur le sol portugais à 20 % d’imposition. Bien sûr les revenus bruts peuvent être inférieurs à ceux que l’on aurait en Angleterre, en Allemagne en France.

Mais qu’en est-il de la fiscalité ? Il se peut fort qu’après le passage du rabot fiscal, vous vous retrouviez avec moins d’argent en poche que l’un de vos confrères qui se serait établi au Portugal.

Et surtout, toutes les maisons à vendre à prix défiant toute concurrencent que l’on peut trouver sur Internet, n’auront aucune incidence sur votre impôt sur la fortune. L’ISF n’existe pas au Portugal.

Conditions pour bénéficier du régime de résident non-habituel

Il n’est pas nécessaire d’acheter une maison en bord de mer pour bénéficier de cet avantageux statut fiscal. En plus d’exercer une activité à haute valeur ajoutée, vous devez résider sur le territoire portugais plus de 183 jours par an.

Là-où cela devient intéressant, c’est que si vous ne remplissez pas ces conditions de séjour, vous devez posséder une habitation au 31 décembre de l’année d’imposition. Cette habitation doit comprendre toutes les installations nécessaires pour y vivre. On ne demande pas spécialement d’y vivre, on vous demande en clair de posséder un appartement, un studio ou une villa susceptible de vous servir de résidence principale.

Au vu du prix de l’immobilier et des bonnes affaires au Portugal, un investissement rentable pourrait fort bien regrouper un simple studio en tant que résidence principale, avec de l’immobilier locatif.

Pour les non-ressortissants de l’espace Schengen

Les autorités portugaises ont pensé aux non-résidents de l’espace Schengen. Il existe un permis de séjour pour activité d’investissement, permettant un regroupement familial, voire même l’accès à la nationalité portugaise.

Investir au Portugal pour un visa


Tout investissement immobilier d’au moins 500 000 € permet d’obtenir un permis de séjour pour activités d’investissement. Les biens immobiliers peuvent tout à fait être destinés à la location, à titre de résidence principale ou de local commercial.

maison au portugal

C’est précisément cette partie commerciale qui est intéressante. Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas investir au moins 500 000 € dans l’immobilier, il vous suffit de démarrer une activité embauchant au moins 10 personnes. Vous serez alors éligible au permis de séjour pour investissement.

En clair : le Portugal vous propose un investissement rentable en plus d’un visa d’investisseur.

Un visa, mais sans obligation de vivre sur place

Pour que ce permis de séjour soit renouvelé annuellement, vous devez avoir résidé au moins sept jours, consécutifs ou non, au cours de la première année. Ensuite, cette durée de résidence est portée à un minimum de 14 jours au cours des deux années suivantes.

Ces dispositions vous laissent la possibilité de profiter de la crise économique et immobilière pour effectuer de bonnes affaires au Portugal, tout en continuant à résider dans votre pays, mais en possédant un ticket de sortie.

L’investissement locatif au Portugal quand on n’est pas sur place


L’assistance d’un notaire ou d’une agence immobilière

Lorsque l’on a trouvé dans quelle ville investir afin de profiter des bonnes affaires au Portugal, reste le problème de la gestion. Gérer la location d’un bien immobilier à distance n’est pas chose facile, et peut créer un certain stress. Il est évident que la meilleure solution est de déléguer l’exploitation du bien immobilier à un professionnel.

Les frais de notaire sont certes plus élevés que ceux d’une agence immobilière, cependant la présence de l’homme de loi assermenté apporte une certaine sécurité. Tout est une question de rentabilité, de sécurité et de paix d’esprit.

Trouver la bonne agence immobilière au Portugal

Pour trouver des maisons à vendre, on n’a rien trouvé de mieux que l’agence immobilière. La plupart d’entre elles incluent également un service de gestion de la location. Bien entendu vous devrez en consulter plusieurs, mais vous devrez également vous assurer que le service est complet.

Entretien des lieux, recouvrement des impayés, démarches administratives avec les administrations locales sont des choses que vous ne pourrez pas faire si vous n’êtes pas sur place.

Le contrat que vous avez passé avec une agence immobilière peut fort bien inclure sa commission relative à la vente elle-même, avec en supplément un engagement d’exploitation. Vous pourrez parfaitement négocier une remise sur les services, attention toutefois à ne pas choisir automatiquement le moins cher. Pour qu’un investissement reste rentable, il doit être bien géré.

N’hésitez pas à effectuer plusieurs voyages sur place, et à consulter les commentaires de propriétaires avant de choisir votre agence immobilière au Portugal.


Vous avez envie d’acheter, mais vous ne savez pas où le faire en Europe ? Lire nos autres dossiers pour ne pas laisser passer votre opportunité ?