Faillite des banques : quelle est la banque la plus sûre en France, en Europe et dans le monde pour placer son argent ?

Voir arriver la fin de la crise en 2017 est un doux rêve, et les risques pour les clients des grandes banques françaises existent toujours même si ils sont minimes. Nous avons dressé ici un palmarès des banques les plus sûres du monde, pour minorer les effets d’une faillite du système bancaire, si cela devait arriver. La crise financière n’est pas encore derrière nous, et mieux vaut savoir dans quelle banque mettre ses économies  pour éviter les mauvaises surprises.

 

Les banques les plus sûres de France

La garantie des dépôts bancaires en France, jusqu’à une certaine limite rassure les clients qui n’ont pas beaucoup d’épargne. Pour les autres, c’est une histoire différente qui se joue, et si le risque de faillite des banques françaises est presque nul, il existe, et mieux vaut connaître les banques les plus fiables en France pour placer son argent.

Le magazine Global Finance s’est risqué à dresser un classement des partenaires bancaires présentant le moins de risques, avec dans la tête une possible fin de l’euro en 2017. Et surprise, les trois nominées ne sont pas forcément celles qu’on pouvait attendre en haut de l’affiche. Une jeune banque, la Banque Postale, une banque « d’état », la Caisse des dépôts, et le Crédit Mutuel. Certaines grandes banques françaises sont sorties du classement, en raison notamment de la baisse de la qualité des actifs et une solidité financière en berne. La perte du triple A a été un facteur aggravant pour bons nombres de ces établissements bancaires.

Les banques européennes, et en particulier les groupes allemands et hollandais s’en tirent un peu mieux, et dominent le classement des banques les plus sûres.

 

Les meilleures banques européennes

Et si la banque la plus sure et fiable en Europe pour déposer son argent était une banque publique d’investissement allemande, la KFW ? Qui aurait parié sur sa rentabilité, alors qu’elle met en place des crédits pour ceux que les autres banques refusent, comme les étudiants, et qu’elle accord des prêts aux créateurs d’entreprise, et à ceux qui ont du mal à trouver un crédit ?

La rentabilité peut donc se trouver là où on l’attendait le moins, et cet exemple allemand a sans doute contribuer à lancer la banque d’investissement française, destinée à soutenir les porteurs de projets, et à leur offrir un appui économique nécessaire au démarrage d’une activité dans de bonnes conditions. Rappelons que la KFW était à l’origine l’institut de crédit pour la reconstruction, ça ne s’invente pas.

Cette banque allemande n’est pas privée, puisqu’elle appartient pour les 4/5 à l’état, et pour le reste aux Lander. Cela veut-il dire qu’il faut nationaliser les banques en France ? Pas certain que le modèle allemand puisse fonctionner dans notre pays.

 

Que faire en cas de faillite d’une banque ?

Placer son argent va encore donner des maux de tête aux épargnants, en particulier sur les garanties pour les particuliers en cas de faillite des banques. En effet, quelles conséquences si la France sort de l’euro ? Nombreuses, et pas forcément des plus rassurantes : les dettes des états accentueraient la crise, et la plongerait vers des abymes sans fonds. On peut toutefois compter sur l’état pour aider les banques en difficulté, nos avoirs sont donc encore en sécurité, à condition de ne pas en avoir de trop…

La panique reste l’ennemi d’un bon placement

Les petits épargnants qui ont perdu pas mal d’argent en bourse le savent : quand ça va mal, mieux vaut attendre que tout rentre dans l’ordre avant de céder à la panique collective qui consiste à vendre à tout prix, même avec de grosses pertes. S’il faut savoir limiter les risques, il faut aussi ne rien faire dans la précipitation, surtout en matière d’argent.

Rappelons qu’il existe en France un fonds de garantie des dépôts, qui permet de prendre la relève en cas de faillite d’une banque. Cette somme est toutefois limitée à 100000 euros. Énorme pour certains, mais ridicule pour d’autres… De plus, une garantie qui ne couvre que les espèces, sachant que les comptes épargne sont compris dedans ainsi que les dépôts en titres (actions et obligations). Pour les couples qui ont un compte joint, cette garantie va jusqu’à 200 000 euros.

Les placements qui sont exclus de la garantie sont les contrats d’assurance vie (qui relèvent de l’assurance) ainsi que les devises.

Comment se faire rembourser si ma banque fait faillite ?

Le déclenchement de la procédure est immédiate à partir du moment ou un établissement bancaire adhérent du fonds de garantie ne peut plus rembourser ses clients. Il faudra ensuite compter environ 3 mois pour pouvoir récupérer son argent, dans les limites fixées. Toutefois, le fonds de garantie ne pourrait en cas de crise indemnisé tous les français, puisqu’il n’assure que 2 milliards d’euros. La solution ultime reste la nationalisation, un autre atout de l’état en dernier recours. Cette intervention permettrait de sauver l’épargne des français.

Pour celui qui veut placer son argent à l’étranger, il faut savoir que ce fonds ne s’applique qu’aux banques françaises, même si des équivalents existent ailleurs en Europe. Se renseigner sur la législation du pays d’origine de la banque dans lequel vous allez placer vos avoirs.

Pas confiance dans les banques ? Et pourquoi ne pas investir dans une vache laitière ? Lire notre article complet sur ce placement alternatif.