Est-ce le moment d’acheter ? Le guide des bonnes affaires 2014 pour investir dans l’immobilier en Espagne, l’or ou la bourse


Faire des bonnes affaires en 2014, c’est profiter des opportunités qui ne vont pas manquer de se présenter, et il y en aura pour tous les goûts. L’immobilier d’abord, avec la chute des prix en Espagne, l’or avec une reprise attendue, et la bourse qui devrait continuer à grimper.

 

Investir dans l’immobilier en Espagne


Il y aura de bonnes affaires immobilières en Espagne en 2014, avec pour preuve un parc immobilier qui n’arrive toujours pas à se vendre, pour une situation économique interne qui ne fait qu’empirer. Le taux de chômage frôle les 25 %, et certaines grandes banques ont promis de se débarrasser de ce stock en 2014, que l’on estime à plus de 800 000 logements neufs et anciens.

Alors, faut-il investir en Espagne actuellement ?

La chute des prix de l’immobilier a touché le fond dans certains endroits, et continuera dans d’autres. Les spécialistes conseillent de se tourner dès maintenant vers Formentera ou Ibiza, où les prix sont au plus bas. L’équilibre entre l’offre la demande se rapproche, il semble donc que ce soit le bon moment pour profiter de la crise immobilière aux Baléares et aux Canaries.

 

Acheter un appartement à Madrid ou Barcelone

Les spécialistes conseillent aux investisseurs de commencer à s’intéresser à Madrid et Barcelone et d‘investir dans les grandes villes d’Espagne. À titre de comparaison, à Madrid le prix moyen du mètre carré est de 2300 €, alors qu’à Paris il est de 8390 €. Pour une chambre de bonne à Paris, vous pourriez vous offrir un 3 pièces dans la capitale madrilène. À Barcelone, on trouve des appartements de 60 m² en centre-ville, proches des commerces et de l’animation, pour 150 000 €.

Le bon investissement locatif au soleil

La Costa Brava et la Costa Del Sol regorgent d’ensembles immobilier de luxe, que les banques ont été obligées de saisir auprès des promoteurs. Résultat, des prix jusqu’à deux fois moins cher qu’en 2008, mais attention à l’évolution du marché. L’investissement immobilier rentable est celui qui se vend, il est donc primordial de se poser la question du retour sur investissement. Est-il vraiment judicieux d’acheter dans un ensemble touristique désespérément vide ? La réponse est oui si l’on souhaite prendre sa retraite en Espagne, loin des touristes et de l’animation.

 

Prendre sa retraite en Espagne


Avec un coût de la vie au moins 20 % inférieur à celui de la France, beaucoup ont pour projet de prendre leur retraite en Espagne. Les opportunités d’investissement immobilier ne manquent pas, nombreux sont les sexagénaires qui pensent à revendre leur résidence secondaire en Normandie pour s’acheter une magnifique villa avec piscine dans le sud de l’Espagne. Et on les comprend. Si le langage est différent, l’Espagnol s’apprend vite et la monnaie est la même. Il s’agit d’un pays de l’union européenne, ce qui ramène à zéro les démarches administratives à effectuer.

La motivation des retraités n’est pas forcément le retour locatif, mais plutôt de profiter de la crise immobilière pour prendre sa retraite en Espagne. « Achetez un appartement maintenant, car les prix sont au plus bas. Peu importe s’ils ne remontent pas immédiatement, vous aurez sécurisé votre retraite au soleil ».

Et il n’y a pas que les Européens

La chute des prix de l’immobilier sur la Costa Brava et la Costa Del Sol n’attire pas que les milliardaires russes. Les cadres algériens représentent la clientèle la plus nombreuse dans la ville d’Alicante, voisine avec l’Algérie. Le panier moyen est de 100 000 €, pour lequel ils s’offrent des appartements de 60 m² avec vue sur mer, à distance de marche des commerces et animation. Difficile de faire mieux. À Alicante, les acheteurs étrangers représentent 70 % des transactions immobilières. Marocains, russes, français et belges profitent de bons placements immobiliers pour acheter un appartement au soleil.

Les autorités espagnoles sont ravies de toucher une clientèle venant de pays où la croissance économique est plus forte qu’en Europe. Précisément, beaucoup d’investisseurs résidents de pays émergeant souhaitent investir dans ce bon vieux coffre-fort qu’est l’Europe de l’Ouest. Un investissement immobilier rentable contre un visa, la formule séduit tout autour de la Méditerranée.

Profiter de la crise immobilière pour acheter une villa en Espagne


En 2012, 2 % uniquement des transactions immobilières ont concerné des biens de plus de 500 000 €. Un acheteur sur cinq était un étranger non-résident. La raison : le gouvernement a mis en place des mesures d’assouplissement pour obtenir une résidence temporaire aux propriétaires étrangers. Bien entendu, les autorités assurent de prendre toutes les mesures possibles et imaginables pour éviter le blanchiment.

villa en espagne

Et pourtant, avec de magnifiques villas vue-sur-mer pour le prix d’un pavillon de banlieue, les acheteurs européens saisissent l’opportunité. Leur ville de prédilection est Valence pour sa situation privilégiée, bien desservie depuis les grandes capitales européennes. Les scandinaves notamment profitent de bonnes opportunités d’achat pour s’offrir une magnifique villa, au prix d’un studio dans leur pays.

Bons plans pour acheter un appartement en Espagne jusqu’au 30 septembre

Les deux plus grandes banques d’Espagne, Santander et BBVA, se sont engagés à se débarrasser de leurs actifs immobiliers pour 2013. Banco Sabadell a confié cette tâche à une société de gestion immobilière privée, qui utilise une stratégie marketing basée sur les soldes. La banque Sabadell propose ainsi jusqu’à 70 % de remise jusqu’au 30 septembre, avec des appartements sur la côte à partir de 36 700 €.

La clientèle cible n’est pas locale, mais étrangère. On essaye d’attirer les familles européennes désirant acheter une résidence secondaire au soleil, mais aussi les futurs retraités. Parmi tout le parc immobilier à vendre, un tiers se trouve précisément sur la côte.

Conseils pour réussir ses placements immobiliers en Espagne


Les niveaux de prix ne font pas forcément les opportunités d’investissement immobilier. Pour réaliser la bonne opération, il convient toujours de respecter les règles de base. Choisir un lieu bien desservi, surtout si l’objet est l’investissement locatif. Le fait d’acheter à proximité d’une grande ville ou d’une capitale permet de réunir cette condition. N’oublions pas non-plus que l’intérêt de l’Espagne est sa vie nocturne et sa culture. En Espagne on vit la nuit, pour être sûr de conserver la valeur d’un bien immobilier il faut qu’il se trouve dans une zone animée, tout en étant à l’abri des nuisances sonores.

Il faut bien entendu éviter les villes fantômes construites dans des déserts inaccessibles, et qui ne sont aujourd’hui habitées que par une poignée de malchanceux cherchant à tout prix à fuir.

Attention aux mauvaises constructions

Les promoteurs d’immobilier de tourisme sont connus pour construire rapidement, sans vraiment se pencher sur la solidité. Avant d’acheter un appartement ou une villa, il est important de traquer les fissures et autres malfaçons. Profiter de la crise immobilière signifie acheter la meilleure qualité, au plus bas prix, pas se jeter sur les premières remises venues.

L’Espagne n’est pas si loin, si vous souhaitez profiter des opportunités d’investissement immobilier il est préférable de planifier la visite des studios et villas pendant une semaine de congés. N’hésitez pas à vous allouer les services d’un architecte ou d’un expert immobilier local.

Investir dans l’immobilier en 2014 en Espagne


Les experts immobiliers s’accordent à dire qu’il existe de bons plans en ce moment. Cependant, le marché va continuer à se corriger comme sur la Costa Del Sol. L’offre est toujours excédentaire, les prix devraient continuer leur baisse. Globalement, le prix de l’immobilier a chuté de 20 % en Espagne, avec des remises de près de 50 %. Mais attention, certains ensembles immobiliers étaient largement surévalués au départ. S’il y a de bonnes affaires immobilières en Espagne, on les réalise en s’appuyant sur les conseils de professionnels connaissant le marché local. Les offres pullulent sur Internet, mais toutes ne sont pas forcément de bons plans. L’acheteur avisé demandera des conseils auprès de bonnes agences avant d’acheter un appartement, un studio ou une villa.

Est-ce le bon moment d’acheter de l’or ?


L’or est le placement refuge par excellence, et ne doit pas être considéré comme spéculatif. Acheter de l’or doit se faire suite à une stratégie sécuritaire, visant le long terme. On peut presque dire qu’un placement dans l’or est à capital garanti, à défaut de permettre de grosses plus-values. Et pourtant, les particuliers qui ont investi leur argent dans l’or en 2008 se sont frotté les mains.

Investir son argent dans l’or

L’investissement dans l’or se fait de manière physique. On n’achète pas d’action mais des lingots, des napoléons ou autres pièces d’or. Ensuite, il convient de les stocker en sécurité. L’endroit le plus sûr est bien entendu le coffre d’une banque, car même si quelques-unes se font cambrioler de temps en temps, les braqueurs ne perdent pas de temps avec les coffres.

investir dans l'or

Beaucoup de spécialistes vous diront que son intérêt est de garantir un capital, et que si l’on souhaite dégager une plus-value il faut être à même de vendre au bon moment. On n’emprunte pas pour acheter de l’or, il doit s’agir d’un placement sur fonds propres.

L’investisseur va donc acheter un morceau d’or, et le stocker jusqu’à ce que le précieux métal ait suffisamment pris de valeur. Précisément, certains conseillent de le faire en ce moment car l’or a perdu en quelques jours.

L’or va-t-il encore baisser ?


Selon les spécialistes, la chute des cours de l’or est due à un ralentissement de la croissance chinoise, ainsi qu’une absence réelle de croissance aux États-Unis. Quant à la croissance de la zone européenne, elle semble être sortie du vocabulaire des analystes. Cependant, il est probable que si le mécanisme économique s’enclenche de quelques pourcentages, le volume d’échanges d’or repartira à la hausse.

Cela devrait être suffisant pour faire remonter les cours.

L’or va-t-il remonter en 2014 ?

Les prévisions du cours de l’or en 2014 sont optimistes. Premièrement parce qu’après la baisse vient la remontée, deuxièmement parce que l’on voit poindre une sortie de crise à l’horizon, troisièmement parce que si la sortie n’est finalement pas pour tout de suite, on se retournera sur l’or.

Encore une fois, l’or est une valeur refuge et un placement à long terme. Si la croissance économique repart en Chine, les échanges d’or vont augmenter. L’or est synonyme de chance en Chine, lorsque l’on réussit une affaire, on s’achète de l’or. À l’inverse, si le moteur de croissance économique toussote et que l’accélérateur ne fonctionne plus, on se réfugiera sur l’or.

Prévisions du cours de l’or en 2014


On prévoit une remontée des cours pour 2014, car soit la croissance repart et les flux d’échanges d’or feront de même, soit elle stagne et l’on se réfugie sur le précieux métal. La question est de savoir de combien l’or va-t-il remonter en 2014 ? 5 %, 9 %, 10 %, l’investisseur intéressé fera une moisson de chiffres et prédictions sur Internet.

Ce qui est certain, c’est qu’au vu du cours de l’or actuel, l’investisseur prend peu de risque sur le long terme. D’ailleurs, on prend en général peu de risque sur le long terme. Cependant, les plus spéculatifs d’entre les internautes pourraient fort bien réaliser une plus-value intéressante grâce au cours de l’or en 2014. Et ce ne sont pas les prévisions qui diront le contraire.

Et le cours de l’aluminium ?

Quelles actions acheter en bourse en 2014 


Contrairement à ce que beaucoup pensent, c’est toujours le bon moment pour investir en bourse. Certes, lorsque la bourse va s’effondrer la prudence est de rigueur. Mais c’est précisément là où il ne faut pas relâcher son attention. Les tendances pessimistes peuvent donner lieu à plusieurs dévalorisations sur différentes actions, qu’il conviendra d’acheter au bon moment.

Investir en bourse avec 1000 €

L’achat et la revente de valeurs boursières est une activité à risque. Il est conseillé aux investisseurs intéressés de ne pas s’engager sur une valeur importante pour leur patrimoine. Ils ne doivent pas avoir besoin de la somme investie. On ne joue donc pas en bourse avec le montant de ses impôts, ni avec le budget loisir du foyer.

actions à acheter

On peut très bien investir en bourse avec 1000 €, et se payer des week-ends avec les bénéfices.

Les prévisions boursières pour 2014


Il est important de comprendre qu’investir dans la bourse, c’est d’abord savoir dans quelles actions investir en 2014. Il y a les meilleures valeurs boursières et les autres. Pour savoir quelles actions acheter en bourse, il convient de se tourner vers plusieurs sources de conseil. S’intéresser également aux tendances des consommateurs. Par exemple, on sait que même en période de crise, on continue à acheter des biens d’équipement pour son confort. On diminue certains pôles de dépenses comme les vacances et l’alimentation, mais l’on acquiert les derniers bijoux de technologie.

A lire aussi :

Quelles actions acheter en bourse ?

L’investisseur doit privilégier la diversification, il s’agit de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. S’il est possible d’investir en bourse avec 1000 € le portefeuille doit inclure différents secteurs économiques, eux-mêmes incluant différentes sociétés. L’investisseur doit être rapide dans ses transactions. Ne pas chercher à tout prix l’optimisation : si une valeur boursière a augmenté et vous permet déjà une plus-value, Vendez. Acheter, revendre, acheter, revendre, est le lot quotidien du boursicoteur.